Sals'Heroes Salsa Strasbourg Edito novembre 2015
  • forrst
  • google
  • twitter
  • egjprod
  • virtuoz
  • saucecubaine
  • youtube
  • rss
  • mail
Edito de Novembre 2015

Edito de Novembre 2015

Danser, c’est s’interroger, aller au plus profond de soi.
Marie-Claude Pietragalla

Salut la compagnie des supers héros de la Salsa!
J’ai eu pas mal la flemme de faire cet édito, mais allez c’est parti. Ca va être long !
Faut dire que ça me prend toujours 2 bonnes heures pour écrire ça.

Comme vous avez pu le voir Florent est passé nous prendre en photo.
J’attends toujours fin novembre car là on voit ceux qui ont tenu le coup. C’est un cadeau pour vous, j’engage exprès Florent pour cette semaine de photos, de souvenirs. Et comme ces photos n’ont pas un caractère publicitaire pour nous, on ne les fait pas en début d’année, moment full. J’ai pu voir des échantillons et ça va être réussi. On a essayé d’avoir tout le monde, mais c’est pas aussi facile. Désolé pour les absents, pour vous immortaliser, venez aux fêtes. Les photos arrivent dans moins de 2 semaines.

D’ici les 2 prochaines semaines vous allez sentir, pour les débutants, un nouveau palier. Enchufla arrive. La passe de la salsa. Alors accrochez vous et, si vous abandonnez, prenez un cours particulier ou revenez en débutant l’année prochaine. Redoubler c’est vraiment le top en salsa. Vous affirmez vos bases et votre niveau augmente fortement.

Le 7e art ne sera pas disponible le jeudi 3 décembre, du coup, il y aura cours spécialement le Vendredi 4 décembre, mêmes horaires.
Après le cours à 22h… Surprise… Pensez à me demander.

Y a de la place samedi 28 et samedi 5 décembre pour le stage de la musicalité. Si vous voulez comprendre les salsas et les zic en général, c’est par là.

La fête de Noël est là! Venez! Pas de négociation possible, c’est là fête de l’école. Rien à voir avec le manoir complètement déjanté, l’énergie y sera différente, + dans le style gala, bien sappé, bon repas, danse, cadeaux et diverses surprises.
Vous avez vu la thématique? Ca déchire, on essaye toujours d’être original car on aime pas faire du réchauffé. Alors appropriez vous le thème. Pas besoin d’un truc de fou soyez juste malin. La finesse on aime bien. Pour le reste on s’occupe de tout.

Pendant les vacances de Noël il n’y aura pas du tout cours. En effet, je pense qu’il y aura de quoi faire pour vous durant cette période là, et j’insiste, les poses c’est super important ( puis on enverra un gros coups juste avant). Une pause ça laisse le temps aux graines de la salsa de germer. Donc pas d’inquiétude, en janvier on reprendra peinard. Mon timing est respecté, on est bon les amis!

Je serai dans le Sahara avec une dizaine de personne du 26 au 2 janvier. Si vous voulez venir c’est encore possible de vous inscrire. Ca va être une belle aventure. Vous pouvez voir des retours sur cette pages : Racines Vagabondes

 

Bon, parlons actualités et parlons cours.

Dans un cours de groupe on a tendance à avoir pleins de niveaux et caractères différents.
Du coup, forcément on a des moments où on galère. La galère peut endosser plusieurs attitudes.

Par exemple, suite à une erreur de votre part, vous pouvez essayer de corriger la personne en face c’est une sorte de dénie, de redirection de l’erreur sur l’autre. Ca arrive super souvent, c’est instinctif « c’est pas moi c’est l’autre. »
« mais il galère il faut que je l’aide! »

Pour moi, si vous voulez aider l’autre, alors aidez vous d’abord vous même. Fais en sorte que ta danse soit sans erreur, et alors l’autre pourra pleinement s’occuper de lui sans être parasité. Fais en sorte d’être souriant pour que l’autre n’ai pas à gérer la pression. Fais en sorte de ne pas être pointilleux et perfectionniste envers l’autre pour qu’il se détende. Fais en sorte de te souvenir que la danse n’a pas besoin de règles en général.

On est tous constamment en train d ‘observer les moindres détails chez nos voisins. Alors quand vous travaillez sur vous, c’est tout le groupe qui progresse. Quand vous corrigez une posture, un dilequeno, vous miroitez. Et d’autre personne se calle à votre image.

C’est pour ça que souvent les élèves ont le style de leur profs (donc choisissez les bien) et qu’on peut voir quel élève est passé par quel prof. Ou quel prof est passé par quel élève 😉

Vous pouvez aider l’autre quand vous êtes solide, et surtout quand il vous en fait la demande. J’insiste, laissez à l’autre vous demander de l’aide avant d’agir dans le cours.

Voilà de quoi vous faire réfléchir.

La situation dehors est ce qu’elle est et pour l’améliorer personnellement je travaille sur moi. Sur ma paix. Sur es jugements. Sur mes sourires. Sur ma douceur.
J’ai pas mal de taff encore mais je chemine pas à pas…. Damé!!

Allez assez parlé, dansons.

Laisser un commentaire